Journal

Petit blabla et explications

Bien que ce blog soit vraiment personnel, n’ai pas pour vocation de devenir une star du net, loin de là, j’aime quand même l’idée qu’il puisse être suivi plus ou moins assidûment par d’autres personnes que ma mère. Mais pour ça, il faut quand même respecter quelques petites choses, comme par exemple la régularité dans les articles, c’est du moins ce que je lis souvent « si vous voulez fidéliser vos lecteurs, postez à un rythme régulier comme cela il seront que tel jour vers tel heure, ils auront quelque chose à lire sur votre blog ». Et j’essaie ! J’ai tellement de choses a partager,a montrer que par moment je passe toutes une journée à rédiger pleins d’articles puis je les postes petit a petit dans les jours a venir (d’où les articles tous les deux jours de ces derniers temps). Puis il y a les périodes comme là où, entre ma grossesse, les vacances de mon homme, le mauvais temps, je suis totalement épuisée et n’ai donc la motivation de ne rien faire …
 
Là actuellement j’ai plusieurs testes de recettes de ménage en cours, j’ai aussi plusieurs recettes de cuisine a vous présenter. J’ai pas mal de couture a faire et notamment des tutos autour qui concerne le zéro déchet. J’ai une nouvelle catégorie d’articles a présenter qui est un de mes hobby du moment depuis noël, qui est bien reparti en force avec l’arrivée de ma crevette mais qui par contre est assez en opposition avec le zéro déchet (tant de mystère je sais …) Bref j’ai facile au minimum 10 articles possibles a rédiger.
 
Mais à côté de ça bah déjà il y a eu mon chéri qui était en vacance. Il faut savoir que si ses journées sont normalement du 8h-18h, au final il finit souvent bien plus tard donc la vie familiale en est rogné. Etant dans une petite caserne de gendarmerie il a aussi des astreinte presque tous les deux jours et parfois même plusieurs jours de suite. Pour info être d’astreinte consiste a devoir reprendre du service si un appel d’urgence est lancé (le mot urgence est a prendre avec des pincettes) ce qui fait que les soirs d’astreinte, devant être près à partir dans les cinq minutes, nous ne pouvons donc pas sortir de chez nous pour faire des courses, un resto ou même une balade … Et à coté des astreintes il y a aussi les patrouilles de nuit ou parfois mon homme est donc amené à ressortir la nuit, de minuit à quatre heure du matin par exemple pour tourner en voiture autour des habitations. Bref tout ça pour dire que voilà, quand il est en vacance, je ne touche pratiquement pas à mon pc car je profite au max du temps passé ensemble donc si je n’ai pas prévu d’articles en avance, c’est foutu !
 
Puis il y a aussi ma grossesse. Je pense que j’ai quand même beaucoup de chance dans ma grossesse. Je suis immunisée contre la toxoplasmose donc déjà niveau alimentaire je ne suis pas trop embêté, beaucoup moins que les femmes qui n’ont pas l’immunité. Puis moi qui suis phobique des prises de sang au point de vomir à chaque fois qu’on m’en fait une, ça m’a bien soulagé sur ce point là. Je n’ai pratiquement pas eu de nausée. Deux, trois, par-ci par là et encore, juste un petit haut le cœur de quelques secondes mais c’est tout. Jamais un vomissement. Pas de souci de fatigue, jambe lourde ou autre. Mon ventre c’est formé doucement sans trop de tiraillement donc non vraiment, pour une première grossesse, les débuts on était plus que tranquille.
 
Alors ce n’est pas que maintenant tout a changé, je vis encore très bien et tranquillement cette grossesse, mais à plus de cinq mois maintenant, je me prends un petit contre coup. Pas forcement très violent mais n’ayant pas été habitué a ça durant les premiers mois, c’est tout de même assez dur.
 
Il y a déjà mon dos qui se bloque tout le temps. La journée ça va à peu près, mais la nuit c’est affreux pour trouver une position car même sur le côté ça me fait mal. J’ai vu une osthéo, qui est super au passage et qui m’a bien soulagé durant plusieurs jours, mais là ça a tendance a revenir donc c’est assez dur …
 
Mais la palme du dérangement revient a « la symphyse pubienne ». Si j’ai tout compris, il s’agit de l’articulation du bassin. Mon bassin étant en train de s’écarter en vue du futur accouchement, il tire sur cette saloperie qui elle-même se venge sur moi en me faisant affreusement mal. Pour décrire la sensation, j’ai l’impression d’avoir un pubis de 150 ans, rongé par l’arthrose, a la limite de la fossilisation tous les soirs. En gros dès que je me couche mais même ne serais ce que cinq minutes, c’est comme si tout ce bloquait, comme figé dans du béton et dès que je bouge d’un centimètre, ça bloque, ça frotte, ça coince et surtout ça fait mal comme pas possible ! Durant le weekend cela a été très violent, je me suis réveillée samedi matin en hurlant de douleur, a en réveiller mon homme, parce qu’en dormant je m’étais tournée et ça n’a pas manqué de me rappeler a l’ordre. Impossible de me rendormir après alors qu’il était six heures du matin. On a passé la journée à faire du shopping avec mon chéri si bien qu’en rentrant j’étais épuisée et j’ai fait une sieste. Et bien rebelote, en me réveillant et surtout en me relevant, intense douleur qui m’a recoucher aussitôt. Depuis samedi j’ai donc peur de dormir ! Je me tourne dans mon lit toutes les trente secondes pour que mon bassin n’ai pas le temps de se « figé » sauf que vu que j’ai mal au dos, j’ai toujours mal à chaque déplacement, puis avec mon ventre ça n’aide pas non plus. Je bouge tellement qu’au passage je pourris aussi les nuits de mon homme et donc au final je finis par m’endormir d’épuisement presque au petit matin et passe ma journée en mode zombie …
 
J’ai lu plusieurs fois que dormir avec un coussin entre les jambes soulageais, puis pour le dos aussi donc vu que c’était déjà au programme, on a commandé un coussin de grossesse dont j’attends avec impatience la réception (pour des questions d’hygiène je ne voulais pas en prendre d’occasion) et cette nuit j’ai dormi avec un coussin lambda entre les jambes et en effet, même si le stresse d’avoir mal était toujours là et donc m’a pas mal empêché de dormir, au final j’avais en effet beaucoup moins mal et le réveille a été beaucoup plus facile.
 
Enfin voilà ! Il faut déjà que j’arrive à dormir un peu, ça ne me ferait pas de mal ! Que je me mette à jour sur mes projets et articles et au final que je trouve un rythme de publication. Quand j’ai écrit quelque chose, j’ai envie de le montrer, je n’aime pas trop attendre, d’où les articles tous les deux jours, mais au final je pense que c’est trop car en contre coup quand j’ai des coups de moue comme là, je n’ai rien d’avance et pas la motivation de me mettre dessus.
 
Là mon chéri est encore en vacance jusqu’au dimanche, le temps est vraiment dégueulasse donc je ne pense pas trouver la foi d’ici là mais par la suite, on se remotive et on se relance en force !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.