Maison verte

Shampoing solide maison

J’ai commencé à me laver les cheveux au shampoing solide depuis février avec donc le Sweetie de Pachamamai dont je vous avais déjà parlé dans un article de présentation des produits de la marque. Trois mois après, j’aime toujours autant ce shampoing et ne l’ai toujours pas fini donc c’est dire combien un shampoing solide dur beaucoup plus qu’un classique liquide mais malgré tout, si j’aime assez la marque Pachamamai, il faut avouer que celle-ci est assez cher dans ses produits. J’aurais pu bien sûr me diriger vers une autre marque moins cher, j’ai d’ailleurs pensé à partir vers « les savons de Joya » ou en plus la marque propose tous pleins de shampoing sans huile essentiel donc parfait pour femme enceinte et enfants, mais voilà, j’avais envie de tester moi-même mon shampoing !
 
J’ai fait beaucoup de recherche sur comment faire un shampoing solide et surtout comment en faire un bon. Car sur le net vous allez trouver 1001 recettes, toutes au final assez simple dans la liste d’ingrédients, mais avec parfois des dosages étranges, des produits dont on se demande l’utilité … bref c’est comme pour tout, il faut savoir faire attention et ne pas prendre ce qu’on lit pour parole d’évangile.
 
Mais au fil de ma recherche, il y avait en tout cas une recette qui revenait très souvent sur pleins de blogs, le shampoing solide de « Naturellement Lyla ». Je ne la connaissais pas, il s’agit d’une blogueuse et youtubeuse beauté qui teste voir fabrique comme c’est le cas ici, des produits de beauté naturelle. Elle a donc fait (ou trouvé) sa recette de shampoing solide, très simple mais apparemment très efficace et qui a l’avantage de pouvoir facilement s’adapter a tous les types de cheveux en fonction de l’huile végétale et huile essentielle qu’on va prendre. Vous vous en doutez, pour ma part pas d’huiles essentielles, j’ai remplacé par une fragrance (de monoi) pour donner une petite odeur.
 

Ingrédients :

 
  • 60 g Tensioactif SCI
  • 10 g poudre de Shikakai
  • 20 g d’huile végétale
  • 15 à 20 gouttes d’huile essentielle / ou de fragrance
  • 10 g d’eau / ou d’hydrolat
Le tensioatif SCI est ce qui va permettre a votre shampoing de mousser, il a en plus une action lavante. La poudre de shikakai est une poudre lavante très utilisé en Inde comme shampoing, vous pouvez d’ailleurs l’utiliser telle quelle, en la mouillant un peu et en l’appliquant en masque. Elle rendra vos cheveux doux, soyeux, aidera à prévenir les pellicules et favorise la pousse. L’huile végétale servira a nourrir vos cheveux. Chaque huile ayant sa vertu, il faudra choisir laquelle prendre en fonction de vos besoins. Pour ma part j’ai pris de l’huile d’avocat pour ses vertus nourrissante, embellissant, qui renforce et aide à la pousse. Pour l’huile essentielle c’est la même chose, le but est d’en prendre une en fonction des vertus qu’elle apporte. Je n’en ai donc pas pris et ai remplacé par une fragrance de monoï pour l’odeur car mon chéri (et moi-même) adore ça.
 
Pour info, de par rapport aux produits que j’ai utilisés et a leur quantité, mes deux shampoings me reviennent a peu prêt a 3,50€ pour 100gr de shampoing. Si vous prenez mon pachamamai, il coûte 12,50€ pour 65gr.
 
Pour la préparation il faudra d’abord faire fondre au bain-marie le tensioactif avec l’eau (ou l’hydrolat).
 
Une fois fondu (ou presque car c’est un peu compliqué) ajoutez votre huile végétale et mélangez bien.
 
On ajoute la poudre de shikakai et on mélange vraiment bien pour avoir une pâte parfaitement homogène.
 
Pour finir, hors feu, on ajoute ses huiles essentielles ou fragrance.
 
Il faut ensuite placer dans des moules en silicone (indispensable pour un beau démoulage). Pour ma part je vous conseille de bien tapisser les bords de vos moule avant de remplir et tasser afin de ne pas avoir de craquelure (voir mon shampoing en forme de feuille). Autre astuce, attendez 2-3 minutes après la sortie du bain pour remplir les moules que la pâte soit plus solide. Quand elle est trop molle, à part pour le tapissage, c’est assez dur de bien compacter sa pâte.
 
Placez les shampoings une heure au réfrigérateur puis laissez séchez dans un coin tranquille pendant 24 à 48 heures.
 
Nous nous sommes servi de ce shampoing seulement trois fois pour le moment avec mon homme mais en sommes pour le moment très content. Pour ma part mes cheveux sont doux, se démêlent à merveille, je les trouve bien plus beau qu’avec le pachamamai (même s’il est lui aussi très bien mais me donnait les cheveux un peu plus sec peut-être)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.