Créations

Poche a sandwich baguette

Ne me frappez pas s’il vous plait mais à la base … j’aime beaucoup les fast-food. Alors, ponctuellement je lis des commentaires de gens ayant commencé à changer leur alimentation vers un mode plus sain depuis des années et qui du coup, quand ils se retrouvent confronté à remanger du Mcdo, malgré qu’ils en raffolaient avant, se rendent compte là que vraiment c’est sans goût si ce n’est celui de la graisse. Alors oui, peut-être cela m’arrivera un jour aussi, mais en attendant je vais être honnête et vous dire que j’adore mon Royal Cheese, mes petits nuggets et tout ce qui va avec, que j’ai beau savoir comment c’est fait, bah c’est comme ça c’est tout ! Mais malgré tout on ne va plus y manger car justement, on sait comment c’est fait, qu’au final c’est quand même hyper cher pour le peu que ça nourrit et puis niveau déchet et gaspillage, ça se pose là quand même. Mais mangeant régulièrement en ville avec mon homme pour le repas de midi durant nos journées ballade et shopping, on c’est donc tourné vers les cafétérias ou encore les Subway (qui ne sont pas forcement beaucoup mieux que Mcdo mais quand même et niveau déchet, des plateaux en tout cas, ils n’emballent plus leurs sandwichs mais les disposes dans des panières. C’est déjà ça)

Enfin tout ça pour dire que malgré tout, dans l’univers des repas sur le pouce, s’il y a un truc que j’adore vraiment et qui pour le coup peut être très sain, ce sont les sandwich à la française. Cette petite baguette croustillante, ces légumes frais et croquant, ce poulet moelleux ! Que du bonheur ! En plus c’est tellement simple à faire soi-même.

Mais au final, même si j’en fais, j’en achète aussi souvent des tout fait en boulangerie et on se retrouve avec une poche en papier avec. Et même si je voulais les faire moi-même pour quand par exemple on prend la route pour retourner à Limoges votre nos familles, bah je les mets dans quoi le temps de la route ?

J’ai donc profité d’un séjour de ma môman chez moi pour l’exploiter et lui faire confectionner mes poches à sandwich que j’avais déjà imaginé dans ma tête. Il faut savoir que si j’ai appris à coudre il y a plusieurs années, je n’y avais pas touché depuis cette époque justement. C’est par cette visite de ma mère, où il était établi que nous allions coudre, que j’ai re-chopé le truc et que maintenant je ne m’arrête plus. Mais pour cette première et compliquée créations pour la re-débutante que j’étais, je préférais laissé faire une personne plus aguerri.

Dans la répartition des tâches, j’avais donc dimensionné et coupé le tissu ainsi que donner les directives de couture et ma mère a donc cousue à la machine. Bon, déjà dès le départ il y a eu des couacs avec notamment un mauvais sens du tissu (endroit contre envers au lieu d’endroit contre endroit) et si je ne dis pas de bêtise, je crois qu’on a dû mettre pas loin de 3 ou 4 heures pour faire ma pochette, la rose. La pochette a 60-70€ avec le coût du smic et des matières premières quoi. Et pourtant le lendemain, celle de mon homme, la bleu/noir a dû être faite en à peine une heure. Comme quoi, c’est vraiment la mise en place qui est compliqué mais une fois qu’on a compris le truc c’est bon !

Comme expliqué, quand bien même je l’ai imaginé, ce n’est pas moi qui l’ai fait et en plus elle date de bien avant la simple suggestion de ce blog donc je n’ai pas de photo pour le tuto ou même un souvenir assez précis des étapes pour expliquer la marche à suivre. Non je voulais vraiment juste montrer mes jolies poches à sandwich et rendre hommage à ma mère qui même si je n’arrête pas de la chambrer, ce débrouille très bien en couture et a très bien travaillé durant ce séjour !

Pour finir, une magnifique photo de mes derniers sandwich maison fait pratiquement qu’avec des produits du marché (mayo et tomates confites industrielles).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.