Maison verte

Film alimentaire en cire d’abeille

 
Vous connaissez peut-être déjà le principe, il faut dire que le web grouille de tuto pour faire ses « bee’s wrap » mais cela à été l’une des premières choses que j’ai expérimenté en « fait maison réutilisable » donc j’avais envie d’y aller de mon petit article perso.
 
Et pour ceux qui ne connaissent pas et bien il s’agit de prendre du tissu et de l’enduire de cire d’abeille pour le rendre imperméable et isolant afin de s’en servir de la même façon qu’on se servirait d’un film alimentaire plastique qui est donc lui chimique et non réutilisable.
 

Le matériel :

 
  • Un tissu de la taille de votre choix (mais qui rentrera dans votre four a plat)
  • De la cire d’abeille (soit en pépite comme ici, soit en pain qu’il faudra râpé)
  • Du papier sulfurisé (pas super zéro déchet mais je vous montrerais une astuce à la fin)
  • Un four ou un fer à repasser (perso j’utilise le four mais je vous expliquerez pour le fer)
 
Commencez par mettre votre four a préchauffé entre 70°c et 90°c max.
Déjà par rapport à votre tissu je pense qu’économiquement parlant il faut savoir quel sera le but de vos wraps. Pour ma part mes premiers ont été pour faire des couvercles pour mes pots à yaourt (récup de pot la laitière donc sans couvercle) et j’ai donc deux styles différents. Mes premiers étaient les violets à point rose. N’ayant pas de motif précis ou particulier a découpé, j’ai gardé mon coupon de tissu en grand, mis ma cire d’abeille sur toute la surface et coupé ensuite mes cercles (9cm de diamètre si jamais pour de beau couvercle la laitière) une fois la cire fondue. Mais pour mes seconds, qui avait des motifs bien précis (des cupecake) je trouvais ça dommage de gaspiller de la cire à en mettre sur tout le tissu alors que je savais très bien que j’allais découper à des endroits précis. J’ai donc d’abord découpé mes cercles avant de mettre ma cire d’abeille. Voilà, petite parenthèse économie de cire.
 
 
Donc dans ce cas, mon tissu étant uni, je le garde en entier et je parsème de pépite de cire. Il faut en mettre bien partout mais pas forcement en grosse quantité. La cire va fondre et s’étale très bien. De plus, si jamais il s’avère que vous avez des coins non ciré, vous pouvez toujours rajouter de la cire alors que vous ne pouvez pas en enlever. Economie toujours !
 
 
La cire qui fond au four, comme vous le voyez elle s’étale très bien même si au final une fois tout fondu j’ai rajouté quelques pépites par-ci et là pour avoir une couche de cire bien homogène.
 
Une fois que le tissu est bien brillant de cire, vous pouvez sortir votre plaque du four, attraper votre tissu du bout des doigts dans les coins supérieurs et le secouer doucement pour qu’il sèche bien sans trace.
 
 
Pour que ça loge sur ma plaque j’avais dû couper mon tissu en deux et le temps que je soulève le premier, la cire du deuxième a accroché au papier et voilà le vilain résultat. Mais pas de souci ! Il suffit de repasser deux minutes au four que la cire refonde un peu et voilà ! On répète l’opération en attrapant son tissu par les coins pour qu’il sèche sans trace.
 
 
Et personnellement je trouve qu’aussi bien pour des couvercles que pour envelopper des restes de légumes ou autres, la forme ronde est bien plus pratique donc dans cette optique j’ai des patrons en carton dont je me sers pour tracer la ligne de découpe sur les tissus et les découper bien proprement à la fin.
 
 
Et voilà ! J’ai pu emballer mon reste d’oignon de ma salade et en dessert j’aurais mon pana-cota avec son petit couvercle maison !
 
 
Comme je disais au début, petite astuce pour ne pas gaspiller ses feuilles de papiers sulfurisé et bien tout simplement les garder ! La cire et la faible chaleur ne les abîmes pas et en plus bien ça fait de la cire pour la prochaine fois ! Pour mon tuto j’ai dû ressortir de nouvelles feuilles car mon ancienne était trop petite mais je m’en étais déjà servi deux fois.
 
Pour ce qui est de l’entretien, vos wraps se lave après utilisation à l’eau froide et vraiment tiède avec un simple coup d’éponge. A force d’être utilisé la cire va légèrement cassé sur les pliures mais d’une part, cela n’a pas forcement d’incidence sur son efficacité et d’autre part, si dans le temps votre wrap venait à vraiment être trop cassé et bien il suffit de le remettre au four avec un peu de cire et il repart pour une nouvelle vie !
 
Je précise quand même, bien que je n’ai aucune idée du pourquoi, qu’il est déconseiller d’utiliser ses wraps avec de la viande. Fruits, légume, fromage et autres pas de souci mais pas la viande. C’est la marque « Bee’s Wrap » qui a démocratisé ce système en France et ils précisent bien sûr leur site de ne pas utiliser avec de la viande mais ne disent pas pourquoi. Sur tous les blogs qui en parlent ou expliquent comment faire, vous verrez cette mise en garde mais jamais la raison du pourquoi. De souvenir j’ai vu juste une fois sur un blog une micro explication quant à un risque de contamination de bactérie de la viande, mais là encore, sans plus de précision. Si vous avez des infos sur la question, n’hésitez pas à m’éclairer en commentaire !
 
En ce qui concerne la réalisation de wrap avec un fer a repassé et bien au final c’est un peu la même chose sauf qu’après avoir parsemé les pépites de cire sur son tissu et bien on met une autre feuille de papier sulfurisé dessus et on va venir chauffer tout cela avec le fer (sans vapeur) jusqu’à ce que tout soit fondu. Je n’ai personnellement pas testé cette technique, mais elle marche apparemment aussi bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.