Baby crevette

Comment et pourquoi j’ai choisi le parrain et la marraine d’Olivia.

Olivia a été baptisée civilement, c’est à dire à la mairie. Légalement ce genre de baptême n’a aucune valeur ou du moins d’obligation (je ne sais pas si un baptême religieux en a plus). C’est vraiment un engagement moral du parrain et de la marraine envers l’enfant mais qui n’engage en rien en cas de décès des parents.

Mais si j’ai tenu à ce que ce baptême soit fait, c’est que pour moi c’est quelque chose de très symbolique. En effet, la marraine d’Olivia n’est autre que ma meilleure amie et lui donner officiellement ce titre était pour moi une façon de l’intégrer tout aussi officiellement dans notre famille. Ainsi que son mari vu que c’est lui qui occupe le prestigieux poste de parrain.

Dans mon propre cas, j’ai été baptisée religieusement avec une petite particularité : à l’âge de 7 ans. A présent je ne suis plus spécialement croyante (j’ai choisis la voie de la science) mais à l’époque j’avais été scolarisée dans une école catholique et disons que de par mon parcours de vie déjà bien mouvementé pour mon jeune âge, cette foi m’avait malgré tout apporté un apaisement dont j’avais besoin. Et quand bien même je ne suis plus croyante, j’ai depuis toujours eu une certaine fascination pour les religions, quelles qu’elles soient. Je suis quelqu’un qui aime apprendre de nouvelles choses, étendre ma culture générale et les religions sont parfaites pour ça.

Mais donc ayant 7 ans à ce moment là, j’ai eu la chance de pouvoir choisir moi même mon parrain et ma marraine et autant dire que pour moi la chose était évidente. Mon père est mort quand j’avais 6 ans, mais de son vivant il avait un meilleur ami, Philippe qui lui était en couple avec Pascale. Que je sache leur amitié a débuté avant ma naissance et de ce fait, je les ai toujours connus. Et même après la mort de mon père, ils ont toujours été dans nos vies. Pour moi Pascale et Philippe faisaient déjà partie de ma famille sans en avoir de titre officiel et donc le fait de les nommer parrain et marraine était pour moi une façon de les inclure de façon tangible comme membre ma famille. Petite anecdote, quand je leur ai demandé en personne d’être mon parrain et ma marraine, je me souviens que Pascale m’avait répondu qu’ils devaient y réfléchir car ils étaient déjà parrain et marraine d’autres personnes. Je ne crois pas en avoir déjà parlé a quelqu’un d’autre avant (peut être ma mère à l’époque mais même pas sûre), mais comment je m’étais sentie vexée ! C’était pour moi à l’époque (et encore aujourd’hui) une déclaration d’amour, et elle, elle devait y réfléchir ! Heureusement ils m’ont rapidement donner une réponse, positive bien sur, mais vraiment sur le coup je l’avais très mal vécu ! (sans doute rapport a la mort de mon père j’imagine). Enfin c’est loin et bien pardonné depuis ! Puis avec le recule, je réalise maintenant que je suis adulte que si elle avait besoin d’y réfléchir, c’est bien qu’elle prenait ça au sérieux.

Mais donc voilà, tout comme pour moi j’avais par ce biais fait rentrer des personnes chères à mon cœur dans ma famille, je voulais en faire de même pour Olivia et c’est pour ça que j’ai demandé à Steph et Gaby d’être les parrain et marraine de ma fille. Et ils se sont tapé un road trip Alsace-Gironde pour ça ! Si c’est pas une preuve de motivation, je ne sais plus quoi vous dire ! Stéphanie est ma meilleure amie depuis de très nombreuses années et ce malgré la distance. J’ai eu moi même l’immense honneur d’être son témoin de mariage (ce qui est aussi une manière à mon sens de donner un titre familial à quelqu’un) alors c’était véritablement une évidence pour moi qu’elle serait marraine de ma fille et ce même avant sa naissance !

Pour moi le baptême sert à ça. A agrandir sa famille avec des liens de cœur. C’est sans doute propre à moi (ou peut être pas) mais je n’ai pas exemple jamais envisagé de demander a ma sœur, mon frère, une cousine ou un oncle de devenir parrain ou marraine car ces personnes ont déjà un lien, un titre. Dans les faits le parrain et la marraine sont censé en cas de malheur de prendre en charge l’enfant orphelin, mais ce n’est pas ce rôle que j’attends des parrains et marraines de mes enfants ou du moins ce n’est pas dans ce but que j’attribue ce titre mais bien pour rassembler ma famille de sang et de cœur ensemble.

Pour Victor nous avons déjà bien sur en tête d’autres personnes pour prendre ces rôles, pour eux aussi les faire rentrer dans notre famille. Mais entre une situation personnelle un peu compliquée en ce moment et le fait qu’Olivia a été baptisée à 1 an, on se laisse encore le temps de faire la demande officielle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.